Licenciement, divorce, pénal, immobilier: lexique de MeilleurAvocat.com recherche pour vous le meilleur avocat

Espace Avocat
VOUS DÉCRIVEZ VOS BESOINS
Choisir le type d’avocat que vous recherchez en fonction de vos besoins (divorce, licenciement, ...)
ON RECHERCHE POUR VOUS LE MEILLEUR AVOCAT
MeilleurAvocat.com trouve les avocats correspondant à votre problématique
ON VOUS MET EN RELATION
Entrer en relation avec l'avocat de votre choix
Remplissez
un formulaire
en moins de 3min
On recherche
pour vous les
meilleurs avocats
Choisissez
votre avocat
 
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Jour fixe : Assignation qui est délivrée pour une date fixe déterminée par le tribunal sur la présentation d'une requête par l'avocat du demandeur.

Juge aux affaires familiales (J.A.F.) : Juge au tribunal de grande instance qui est chargé de l'ensemble des affaires relatives au droit de la famille (divorce, autorité parentale, droit de visite et d’hébergement sur les enfants, contribution aux charges du mariage, contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants, etc.).

Juge commissaire : Magistrat spécialement désigné par un tribunal pour suivre une procédure déterminée telle que, par exemple, une mesure d'instruction.

Juge d'instruction : Magistrat du tribunal de grande instance chargé de l'instruction des affaires pénales pour établir les éléments à charge ou à décharge d'une personne mise en examen afin de permettre de déterminer si celle-ci peut ou non être jugée. C'est ce magistrat qui décide de l'incarcération provisoire des mis en examen.

Juge de l'application des peines (J.A.P.) : Magistrat du tribunal de grande instance chargé, pour trois ans, de suivre l'exécution des décisions pénales (ex. : sursis avec mise à l'épreuve).

Juge de l'exécution (J.E.X.) : Juge du tribunal de grande instance (le président ou son délégué) saisi pour toutes les difficultés survenues à l'occasion de l'exécution d'une décision de justice ou d'un titre exécutoire.

Juge de la mise en état : Juge du tribunal de grande instance chargé de suivre le bon déroulement de la procédure au cours de l'instance jusqu'à l'ordonnance de clôture. Cette fonction est exercée à l'identique devant la cour d'appel par un conseiller de la mise en état.

Juge des tutelles : Magistrat du tribunal d'instance chargé d'organiser et de faire fonctionner les régimes de protection des mineurs et des incapables majeurs.

Juge rapporteur : Juge qui, devant le tribunal de commerce ou le conseil de prud'hommes, exerce les attributions qui sont dévolues au juge de la mise en état devant le tribunal de grande instance.

Jugement avant dire droit : Décision rendue en cours d'instance qui ne statue ni ne préjuge de l'issue du litige, qui n'a pas autorité de la chose jugée au principal et qui ordonne une mesure temporaire ou une mesure d'instruction telle qu'une expertise.

Jugement contradictoire : Jugement consécutif à une instance pour laquelle les parties se sont pas présentées ou ont été représentées. Ce jugement n'est pas susceptible d'opposition (voir Opposition).

Jugement définitif : Jugement qui statue sur tout ou partie du litige soumis à l'appréciation de la juridiction et qui la dessaisit. Il a l'autorité de la chose jugée, ce qui signifie qu'il ne peut faire l'objet d'une voie de recours ordinaire, suspensive d'exécution, comme l'appel ou l'opposition.

Jugement en premier ou dernier ressort : Décision de justice contre laquelle un appel peut être formé (premier ressort) ou non (dernier ressort).

Jugement par défaut : Le jugement est rendu par défaut quand le défendeur ne comparaît pas, si la décision est en dernier ressort (non susceptible d'appel) et si la citation n'a pas été délivrée à personne.

Jugement réputé contradictoire : Le jugement est réputé contradictoire quand le défendeur ne comparaît pas alors qu'il a été assigné à personne ou quand la décision est susceptible d'appel. Il n'est pas susceptible d'opposition (voir Opposition).

Juré : Membre d'un jury formé de simples citoyens (cour d'assises).

Juridictions de droit commun : "Tribunaux normalement compétents (sauf texte spécial) :
– en droit administratif : tribunaux administratifs, cours administratives d'appel et Conseil d'État ;
– en procédure civile : tribunaux de grande instance (T.G.I.) et cours d'appel ;
– en procédure pénale : tribunaux de police, tribunaux correctionnels, cours d'appel et cours d'assises."
Juridictions d'exception    "Juridictions dont la compétence est déterminée par un texte précis :
– en procédure civile: tribunaux de commerce, conseils de prud'hommes, tribunaux d'instance ;
– en procédure pénale : juridictions pour mineurs, Haute Cour de justice, cour d'assises extraordinaire, etc."

Juges spécialisés : "– en procédure civile : juge aux affaires familiales (J.A.F.), juge de la mise en état devant le T.G.I. (J.M.E.), conseillers de la mise en état devant la cour d'appel ;
– en procédure pénale : juge des enfants, juge de l'application des peines, etc."

Jurisprudence : Ensemble de décisions de justice (par exemple, on parle de la jurisprudence de la Cour de cassation) donnant la tendance générale du droit sur un problème juridique.

Justiciable : Personne qui comparaît devant une juridiction.

Types de Droit
Liens Avocats
Partenaires
Lexique | Mentions légales | Contact | Annuaire | Plan du site | Espace Avocat